Now Reading
Mal de dos : faut-il faire du sport ?

Mal de dos : faut-il faire du sport ?

De nombreuses personnes souffrent de lombalgie et abandonnent toute pratique sportive à cause de la douleur. Pourtant, certains exercices adaptés peuvent aider à préserver le dos et assurer un bon maintien de la colonne vertébrale. 

Oui, vous pouvez faire du sport malgré vos douleurs dorsales. Certaines activités sont toutefois à proscrire, tandis que d’autres vous aideront à soulager la douleur.

Sport et lombalgie : ce qu’il faut éviter de faire

Des douleurs dorsales fréquentes peuvent vous conduire à réduire voire supprimer vos activités sportives. Si certains sports peuvent être bénéfiques, d’autres peuvent en effet aggraver la situation.

L’essentiel est d’éviter toute pression mécanique sur vos vertèbres lombaires. La pratique de sports trop agressifs ou inadaptés peut en effet provoquer des hernies discales, de l’arthrose vertébrale, ou d’autres maux au niveau du dos. 

Ainsi, pour protéger votre rachis, il est conseillé de ne pas vous orienter vers des sports d’impact. Le squatch, le running et le trail ne sont alors pas recommandés si vous êtes exposé fréquemment aux  douleurs dorsales.

De même, mieux vaut fuir les activités sportives qui risquent de tasser votre colonne vertébrale. Adieu l’équitation, les sauts de trampoline, l’haltérophilie ou encore la corde à sauter.

Enfin, bannissez les sports asymétriques comme le golf ou les sports de raquette pour ne pas aggraver la situation, et ceux qui provoquent des contacts ou des torsions du dos comme la plupart des sports de ballon (rugby, handball, football, etc.).

Les sports bons pour le dos

Vous l’aurez compris, tout sport n’est pas bon à faire quand on souffre du dos. Certains, en revanche, peuvent vous aider à prévenir la douleur en renforçant les muscles paravertébraux et abdominaux. Ce sont les cas, par exemple, du gainage ou de la gym du dos. En les pratiquant de manière régulière, vous agirez sur les muscles profonds tout en évitant les gestes brusques, sources de mauvaises tensions.

Le stretching, aussi, peut vous soulager sur la durée. Il permet en effet de combiner musculation et étirements des ligaments et des tendons. 

Les médecins conseillent aussi souvent la pratique de la natation pour lutter contre la lombalgie. Dans l’eau, la pression exercée sur les disques vertébraux est faible. Par ailleurs, la nage permet un gainage musculaire efficace et un étirement naturel. Privilégiez la brasse coulée et le dos crawlé, plus adaptés quand on a le dos sensible.

Enfin, le vélo, la marche et le yoga sont aussi de bons alliés pour prévenir et soulager le mal.

Site d’actualités sur la culture du sport, CS-Mag s’intéresse à celles et ceux qui ont fait du sport un art de vivre.

© 2020 GO SPORT. TOUS DROITS RÉSERVÉS.
Retour en haut