Now Reading
Alimentation végétarienne et sport : trouver le bon équilibre

Alimentation végétarienne et sport : trouver le bon équilibre

Contrairement à certaines idées reçues, il est tout à fait possible de faire du sport lorsqu’on est végétarien, même à un haut niveau. Certaines précautions sont toutefois à prendre pour rester en bonne santé et ne pas baisser en performance.

Carences potentielles, nécessité de manger de la viande, importance des protéines… de nombreuses questions se posent lorsqu’on aborde le lien entre régime végétarien et pratique régulière d’un sport.

Halte aux idées reçues

Vous avez décidé de ne plus manger ni viande ni poisson et vous vous demandez si vous pouvez continuer à faire du sport ? La réponse est oui. Bien souvent, l’alimentation végétarienne fait l’objet d’idées reçues. On pense par exemple souvent que, sans manger des produits carnés régulièrement, on s’expose à des carences qui rendent la pratique du sport difficile, voire impossible.  

Pourtant, au cours de l’histoire, la consommation régulière de viande, notamment, n’a pas toujours été aussi importante qu’aujourd’hui. Liée en partie au mode de vie occidentale,  elle est d’avantage le fruit d’une évolution sociétale que le résultat d’un besoin naturel pour l’humain.

Au-delà des polémiques qui opposent souvent les mangeurs de viande et ceux qui ont banni les aliments issus du monde animal, il est important de savoir qu’un régime végétarien n’empêche pas d’être en bonne santé.

Une autre idée reçue consiste à croire que le sport exige une consommation accrue de protéines, alors incompatible avec une alimentation végétarienne. Certes, les protéines sont utiles et bénéfiques, particulièrement pour les personnes qui souhaitent augmenter leur masse musculaire. Mais une multitude d’aliments en contiennent et il n’est pas toujours judicieux d’en consommer de manière excessive.

Les points de vigilance

Comme évoqué précédemment, il est possible de maintenir un apport suffisant en protéines sans consommer de produits carnés. Si vous êtes végétarien et que vous pratiquez un sport de manière régulière, renforcez par exemple votre consommation d’œufs et de produits laitiers, en particulier avant l’effort. Ces aliments sont considérés comme les protéines de référence car elles apportent à l’organisme tous les acides aminés indispensables.  

Veillez aussi à vous nourrir de fruits secs et notamment de soja. La veille de vos entrainements ou de vos compétitions, il est par ailleurs conseillé de préparer un repas composé à la fois de céréales et de légumineuses (haricots, lentilles, pois cassés, etc.).

Enfin, suivre un régime végétarien impose de surveiller son niveau de fer et de vitamine B12. Sachez qu’il existe de nombreuses sources végétales de fer (haricots secs et lentilles, flocons d’avoine, tofu, chocolat). Pour consommer suffisamment de vitamine B12 tout en évitant la viande et le poisson, il est conseillé de manger de la choucroute, des champignons shiitake ou encore des légumes-racines.

Site d’actualités sur la culture du sport, CS-Mag s’intéresse à celles et ceux qui ont fait du sport un art de vivre.

© 2020 GO SPORT. TOUS DROITS RÉSERVÉS.
Retour en haut