Now Reading
Le jeûne intermittent, ses bienfaits tout en sécurité

Le jeûne intermittent, ses bienfaits tout en sécurité

C’est une pratique très à la mode. Le jeûne intermittent, aussi appelé « fasting », séduit de nombreuses personnes pour son efficacité côté régime… Il doit toutefois être pratiqué avec certaines précautions.

Concrètement, le jeûne par intermittence, c’est un mode alimentaire consistant à alterner des périodes sans manger et des phases d’alimentation normale. On vous explique son fonctionnement et comment le pratiquer en toute sécurité.

Jeûne intermittent : comment ça marche ?

C’est un fait : pratiquer le jeûne intermittent permet de mincir rapidement. Le concept est simple : en privant votre organisme de nourriture pendant plus de 12 heures, vous faites baisser votre niveau d’insuline, essentielle dans le métabolisme des glucides et des lipides. En parallèle, le jeûne entraine une augmentation de l’hormone de croissance, ce qui libère les acides gras dans la circulation sanguine. Résultat : vous perdez en masse graisseuse. 

D’autres bienfaits de cette pratique amincissante sont avérés : un appétit mieux régulé, une action préventive sur certaines maladies chroniques et dégénératives, ou encore des performances cognitives améliorées. Ainsi, en lisant ces quelques lignes, vous pourriez bien être tenté(e) par l’aventure. Avant de vous lancer, veillez toutefois à prendre vos précautions pour jeûner en toute sécurité. 

Jeûner en toute sécurité : les bonnes pratiques

Pour commencer, sachez qu’il est fortement recommandé d’effectuer un bilan sanguin avant de débuter un jeûne intermittent. Cela vous permettra de détecter d’éventuelles carences. Il est indispensable d’être dans de bonnes dispositions physiques pour adopter ce mode alimentaire particulier. L’avis de votre médecin traitant est ici essentiel, surtout si vous souffrez d’une pathologie type diabète ou maladie cardio-vasculaire. 

Par ailleurs, cette pratique ne peut être effectuée que sur du court terme. En prolongeant l’expérience dans le temps, vous risquez en effet de souffrir d’un déséquilibre métabolique important.

Enfin, vous devez garder en tête les effets indésirables possibles et stopper votre jeûne intermittent si certains signes apparaissent. Une déshydratation, une fatigue anormale ou une irritabilité excessive doivent vous alerter. Moins grave mais désagréable, une mauvaise haleine est souvent une autre conséquence de ce mode alimentaire.

View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Site d’actualités sur la culture du sport, CS-Mag s’intéresse à celles et ceux qui ont fait du sport un art de vivre.

© 2020 GO SPORT. TOUS DROITS RÉSERVÉS.
Retour en haut