Now Reading
Running et santé: halte aux idées reçues!

Running et santé: halte aux idées reçues!

Étirements indispensables, problèmes d’articulations, perte de poids… de nombreuses idées reçues sont liées à la pratique du running. 

Adeptes de la course à pied, on vous donne quelques informations clés pour y voir plus clair.

Idée reçue n°1 : le running nuit aux articulations

Cela n’est pas systématique ! Oui, le running sollicite de manière intense les articulations et peut faire souffrir les genoux et les hanches. Mais cela peut être évité si l’on court sur un sol pas trop dur, si l’on n’est pas en surpoids et si l’on ne court pas en s’appuyant sur l’arrière du pied. Être équipé de bonnes chaussures de running change aussi réellement la donne.

Idée reçue n°2 : il faut courir longtemps pour mincir

L’erreur est ici de croire que la perte de poids est liée à la durée de l’entraînement. En effet, en ce qui concerne le running, tout dépend de l’intensité et de la régularité des séances. Vous pourrez brûler plus de calories en faisant 20 minutes de cardio plutôt qu’en courant 45 minutes. Et surtout, tout est une histoire d’alimentation : quelle que soit la durée de vos courses, si vous consommez plus de calories que vous n’en brûlez, vous ne pourrez pas perdre de poids avec vos séances de running.

Idée reçue n°3 : les étirements sont indispensables pour les runners

Cette idée reçue est souvent liée à une confusion entre échauffement et étirement. S’étirer juste après la course peut être dangereux. En sollicitant trop vos muscles encore à chaud, vous pouvez en effet provoquer des microlésions. 

Idée reçue n°4 : inutile de bien s’équiper si on débute

Certes, le running n’est pas un sport coûteux en termes d’équipement. Toutefois, il faut respecter quelques bases quel que soit son niveau. Les chaussures de running doivent être suffisamment performantes pour amortir les chocs et garantir une bonne stabilité des pieds. Par ailleurs, les débutants n’ayant souvent pas encore acquis les bons gestes et le bon rythme, de bonnes baskets sont un bon moyen de pallier ce manque d’expérience et d’éviter notamment les entorses.

Côté vêtements, en optant pour un legging de course, vous éviterez les frottements et par conséquent d’éventuelles brûlures au niveau de la peau.

Idée reçue n°5 : il faut souffrir pour que le running soit efficace

Non, le running n’a pas vocation à être une torture. Comme évoqué précédemment, mieux vaut miser sur la régularité que sur l’intensité. De même, ne comptez pas sur les courbatures pour vous dire que vous avez bien travaillé. Ces douleurs révèlent en réalité un manque d’hydratation et/ou de préparation, et non une sollicitation efficace des muscles.

Site d’actualités sur la culture du sport, CS-Mag s’intéresse à celles et ceux qui ont fait du sport un art de vivre.

© 2020 GO SPORT. TOUS DROITS RÉSERVÉS.
Retour en haut