Now Reading
Handisport : le club cécifoot de Bondy accueille un terrain paralympique !

Handisport : le club cécifoot de Bondy accueille un terrain paralympique !

Depuis un an, le Bondy Cécifoot Club permet aux déficients visuels d’assouvir leur passion du ballon rond. Ce club de Seine-Saint-Denis est désormais le premier club français à posséder son propre terrain paralympique, ce qui lui permettra d’accueillir les plus grands noms du cécifoot français et international.

C’est avec émotion que Samir Gassama, vice-président du Bondy Cécifoot Club a déballé le terrain paralympique qui lui a été livré il y a quelques jours. « Le cécifoot se joue sur un terrain aux mêmes dimensions que pour le handball, mais en extérieur. Avec une spécificité : il faut mettre des barrières d’1,20 mètres tout le long de la ligne de touche pour éviter que le ballon sorte et donner des repères aux joueurs. Toutes les compétitions officielles doivent se dérouler sur ce terrain », explique le gardien de but. Problème : un terrain paralympique de cécifoot coûte la modique somme de 35 000 euros. Heureusement, le Bondy Cécifoot Club a pu compter sur la générosité de son partenaire OrCam, fabricant d’appareils innovants qui facilitent le quotidien des non-voyants, mais aussi sur la persévérance de tous les responsables du club. Résultat, c’est aujourd’hui le seul club français à posséder son propre terrain paralympique : normalement, la fédération de Cécifoot le met à disposition uniquement pour les compétitions. « C’est un terrain amovible, on l’installera lors des compétitions nationales et internationales et on y organisera aussi deux entrainements par mois pour que les joueurs puissent s’y habituer », s’enthousiasme Samir Gassama, qui parle d’une « immense fierté ».

Des règles adaptées aux joueurs non-voyants Et le Bondy Cécifoot Club se distingue à plus d’un titre ! C’est aussi le seul club handisport en France à avoir ouvert une section valide, exclusivement féminine. « On voulait associer le foot handisport au foot féminin, car ce sont deux disciplines dont on entend peu parler », poursuit Samir Gassama. Hormis la section féminine, le Bondy Cécifoot Club possède deux catégories : B1 (aveugles) et B2-B3 (malvoyants). Sur le terrain, chaque équipe compte 4 joueurs déficients visuels et 1 gardien voyant. Le Cécifoot se joue avec un ballon à grelots pour que les joueurs puissent l’entendre quand il roule. Pour marquer, chaque attaquant aveugle peut compter sur la présence indispensable d’un guide situé derrière le gardien adverse. Le guide lui donne des indications par la voix sur les distances, la présence ou non de joueurs derrière lui…Hors de l’espace de jeu, un coach donne des indications à son milieu de terrain. Une discipline bien rodée qui se dispute lors d’un championnat de France, d’un championnat d’Europe, d’une coupe du monde et de jeux paralympiques. Si les conditions sanitaires le permettent, le Bondy Cécifoot Club devrait organiser sa première compétition avec son tout nouveau terrain début 2021.

Site d’actualités sur la culture du sport, CS-Mag s’intéresse à celles et ceux qui ont fait du sport un art de vivre.

© 2020 GO SPORT. TOUS DROITS RÉSERVÉS.
Retour en haut