Now Reading
Reprise des activités sportives : on vous explique tout

Reprise des activités sportives : on vous explique tout

La pratique des sports collectifs reste interdite en raison du coronavirus, suscitant le désarroi de nombreux français. Mais depuis le 2 juin, les Français ont pu reprendre en partie le sport en espace confiné. Avec des consignes strictes, que le ministère des Sports a détaillé. Explications.

Bonne nouvelle pour tous les amateurs de sport : la réouverture des salles de sport, des gymnases et des piscines est autorisée depuis le 2 juin en zone verte, et le sera dès le 22 juin pour les zones orange (Ile-de-France, Guyane et Mayotte). Mauvaise nouvelle en revanche pour tous les supporters : les stades et les hippodromes garderont portes closes au moins jusqu’au 22 juin. L’organisation d’événements sportifs dans l’espace public est également interdite jusqu’à nouvel ordre.

Depuis le 11 mai, les Français avaient déjà pu reprendre certaines disciplines en extérieur uniquement, sans dépasser 10 participants. Seuls les sportifs professionnels bénéficiaient d’une dérogation pour s’entraîner en salle à plus de 10. Désormais, la pratique sportive est de nouveau autorisée pour les amateurs comme les professionnels, y compris en intérieur, à condition de respecter une distance de sécurité entre les participants et d’éviter les contacts. Les joggeurs pourront s’en donner à coeur joie : finie la limite de distance autour du domicile ou la durée maximale de pratique !

Les sports de contacts restent interdits

Les sports de contact restent en revanche proscrits « parce qu’ils ne permettent pas, par nature, de respecter la distanciation physique », a expliqué le premier ministre Edouard Philippe. Pas de reprise donc pour les amateurs de football, rugby, basket, handball, et sports de combat. Les sportifs professionnels bénéficient à nouveau d’une dérogation qui les autorise à reprendre l’entraînement dès le 2 juin, « dans le cadre d’un protocole médical strict » : pas de contact entre sportifs, suivi médical renforcé, dépistages réguliers. Le ministère des Sports préconise aussi une consultation médicale avant la reprise de toute activité sportive pour les personnes ayant contracté le Covid-19. Les entraîneurs vont donc devoir rivaliser d’ingéniosité pour réinventer temporairement leur discipline. Par exemple, les sports de combat devront se pratiquer sans tacles ou plaquages. Le rugby professionnel reprendra progressivement avec de simples passes entre joueurs suivies d’une phase d’entraînement collectif sans aucun contact. Les footballeurs devront aussi se contenter d’exercices techniques avec et sans ballon…et ce au moins jusqu’au 22 juin.

Site d’actualités sur la culture du sport, CS-Mag s’intéresse à celles et ceux qui ont fait du sport un art de vivre.

© 2020 GO SPORT. TOUS DROITS RÉSERVÉS.
Retour en haut